J 24 : résumé de la journée

Publié le par Prune

Mille mercis pour votre soutien après ma semaine peu fructueuse. C'est vrai, il y a des plateaux dans un régime. C'est vrai, il ne faut pas chercher la perfection. Je vais essayer de garder cela en tête pour tenir le cap.
Je n'avais pas pu m'empêcher de m'introspecter, car la maîtrise du programme WW n'est pas très facile quand on débute, celui-ci étant adaptable à chaque individu et à chaque mode de vie. Il faut l'aprivoiser, expérimenter... Il faut aussi changer ses comportements... Et puis là, la restriction cognitive est quasi inévitable, il s'agit de la prendre en main pour en tirer le positif.

Bon aujourd'hui, je fais court. Ce fut une journée stressante (avec, ce matin, la garde de deux petites filles adorables mais plus "remuantes" que ma puce -je n'ai pas l'habitude). Peut-être faut-il que je ne garde qu'une des deux soeurs à la fois, pour avoir moins de disputes à gérer, tant que je n'ai pas assez d'énergie pour ça, il faut faire avec ce qu'on a (pfffff.....).
J'ai réussi à ne pas trop dépasser mes points, quand même.

Petit déjeuner
1  cinquième Baguette 2
1/2 part de Comté
1,5
1  tranche Jambon blanc
et un café avec 1 sucre
1,5
Sous-total 5
Déjeuner : avec des baguettes pour prendre le temps
1/2 filet de Poulet en brochette Teriaki
1
Riz blanc  à satiété
4
crudités à croquer
0
1/2 barquette Framboise 0
1  cinquième Baguette 2
1/2 part Comté
1,5
Sous-total 8,5
Dîner : j'avais faim et j'étais fatiguée
Pumpernickel  à satiété
4
1  portion de Légumes surgelés pour potage 0,5
1  CS de Quinoa dans le potage
2
1/2 part de Comté (avez-vous remarqué que j'ame le comté ?)
1,5
Sous-total 8
   
   
Unités POINTS utilisée au total 21,5
   

J'ai redécouvert le pumpernickel, un pain noir d'origine allemande qui apparemment existe aussi en version américaine. J'en avais déjà mangé en Allemagne et aux Etats-Unis, mais je ne connaissais pas le nom. On en parle ici et . C'est goûtu, très bon et ça rassasie durablement. Et en plus, c'est un aliment optionPlus (4 points à satiété, sinon, c'est 1,5 points pour 50 g soit deux tranches). Les aliments optionPlus restent toujours un grand mystère nutritionnel pour moi. Le pumpernickel contient sucre et huile, et il est optionPlus, alors que le pain ordinaire non. Alors est-ce le seigle ou les grains entiers ? Ce qui est certain, c'est que le seigle est un glucide à faible index glycémique  (c'est à dire qu'il induit une moindre réaction de l'insuline, donc c'est un glucide gentil avec les poignées d'amour . La réponse est donc probablement là. Bref. C'est très sympa comme pain, et ce soir, avec 4 tranches j'étais à satiété (j'aurais pu compter 2x1,5 = 3 points, tiens...).
Allez donc voir par là ce qu'on raconte sur le seigle. C'est un dossier très intéressant, où j'ai appris, en plus des propriétés et de l'histoire du seigle, qu'il faut se méfier des imitations de pumpernickel ! Faites attention, donc : il doit être fait à base de seigle non raffiné pour mériter ce nom.

Allez, je vais me coucher tôt ce soir. A demain, bonne nuit si vous passez par ici ce soir.

Publié dans Généralités

Commenter cet article