J9 - mercredi, c'est pique-nique déjeuner-bentô

Publié le par Prune

J'ai testé mes perfos de scrap sur la feuille de Nori, et ça marche !!

Je vous montre le bentô de ma fille que j'ai réalisé ce matin pour aller pique-niquer dehors avec elle (on est mercredi !) :
Salade de lentilles, riz coloré en rose au jus de betterave, dips de carottes (avec la sauce au fromage blanc à la ciboulette dans la tête d'Hello Kitty, pauvre Kitty, elle a du fromage blanc dans la tête...), lanières de jambon, coccinelle tomate-cerise et feuille de Nori, fleurs de comté à l'emporte-pièce (le coeur coupé avec une paille) et papillons de feuille de Nori découpé à la perforatrice.

Dans le deuxième étage, le dessert : petit ourson au chocolat avec quelques bonbons.

Ah, c'est fou comme quelques accessoires aident à rendre un bentô un peu plus mignon. A part si on est un virtuose de la taille de légumes ! Ma fille a déclaré avec ravissement en découvrant la petite fourchette de son set lapin : "oooh, c'est géniaaaal !"

J'emporte mon bentô Concorde Saint-Lazare préparé hier : 4 points. Seulement !
Il faut que j'affine le contenu de mes boites pour arriver à un nombre de points convenable... peut-être qu'avec de vraies boîtes à bento...

Allez on y va ! Bon appétit ! J'emporte le sac de jeux en plein air, aussi.

Publié dans Déjeuner

Commenter cet article

nol de nol 24/06/2009 13:56

Hello,
Je viens de lire toutes les pages de ton blog !! J'aime beaucoup !! Je pense que j'ai la même maladie que toi et je ne sais pas trop comment l'exprimer mais ce que je lis dans ton blog montre que tu as envie de te battre contre lui (Hashi je pense, non ?) !! Je suis venue au bento en partie à cause de lui. Parce que mon rapport avec la nourriture commençait à être malsain et qu'il fallait changer les choses !!
Bonne chance !

Prune 24/06/2009 22:01


Bonjour Nol de Nol,
Merci pour tes encouragements
Oui, c'est bien Hashimoto, lui-même et en personne ! Plus sérieusement, je crois que j'étais plutôt fataliste jusqu'alors, et j'ai eu une série de déclics qui m'ont incitée à me battre, comme de
voir soudain ma TSH prendre un pente ascendante, ou de voir arriver une trotinette à la maison sans pouvoir en faire avec ma fille... J'ai eu soudain la vision de nous en train de jouer au tennis,
et la conviction qu'il fallait viser à ça et changer les choses, moi aussi. Le bentô, c'est aussi se recentrer en le préparant. C'est un bon moyen, et c'est rigolo à faire ! J'irai faire un tour
sur ton blog ce WE, je suis occupée en journée en ce moment, et je suis fatiguée le soir, mais j'ai envie de découvrir ta façon de vivre les bentô. Bonne continuation !