Quelques mots sur le bentô

Publié le par Prune

Je vous l'avais promis, alors aujourd'hui, je vous parle des Bentos.

Ou plutôt, pardon... de l'Art du Bentô, qui nous arrive en déferlante du Japon, ce dont on se peut se rendre compte sur la toile par le nombre de bentô-bloggers bentô-addicts ! Une addiction ? Oui, les bentô-addicts investissent dans de ravissantes boîtes et ustensiles de cuisine, servant à réaliser des boîtes-déjeuner aussi belles dehors que dedans. Et les bentô peuvent être tellement beaux ! Que du plaisir pour les yeux et les papilles !
Ces gamelles ou lunch-box nippones étaient à l'origine préparées par les mères de familles pour leur conjoint et leur progéniture, comme de véritables messages d'amour sous forme d'oeuvres d'art culinaire. Le raffinement de la présentation des aliments, variés et colorés, taillés et regroupés de manière esthétique et parfois même poétique, comme celle de Diana (ci-contre : merci Diana, pour le partage de ta magie). J'ai été touchée par l'esprit du bentô.

D'après les règles traditionnelles, la composition d'un bentô peut suivre des règles dont deux sont intéressantes aujourd'hui sur le plan nutritionnel.
Le rapport 3-1-2, que m'a expliqué vendredi Sam-San, le patron de la boutique Komikkku (le plus intéressant selon moi, plus conforme aux recommandations de santé), comprend 3 parts de glucides (riz, pâtes, etc), 1 part de protéines (viande, poisson, oeuf, etc.) et 2 parts de fruits et/oulégumes. Evidemment, c'est nettement moins bien si on y met des rillettes pour la part protide (il suffit de parcourir les menus japonais, pour se rendre compte que leur qualité en graisses est plutôt maigre, ou très peu gras ( et si gras il y a, il s'agit généralement de graisses insaturées, comme dans les poissons gras, type maquereau ou saumon). De même, lorsque l'on parle de glucides, il ne s'agit pas de sucres purs type confiserie ou pâtisserie ! A recommander donc pour les personnes qui font attention à leur alimentation et leur ligne, et pour la plupart des gens.
Pour les gourmands et les travailleurs de force, le rapport 4-3-2-1 comprend 4 parts de glucides, 3 parts de protéines, 2 parts de légumes et 1 part de dessert. Mais suivant le dessert, ce type de bentô peut être déséquilibré (trop gras et trop sucré) et suivant la source de protéine, il peut y avoir un apport trop important en graisse cachée. L'exercice 4-3-2-1 est donc plus périlleux pour les habitudes alimentaires occidentales.
D'autre part, puisqu'on en est au qualitatif, le choix des ingrédients japonais me parait intéressant dans un régime amaigrissant : ça change, et c'est nutritionnellement efficace : peu gras (en dehors des fritures, tout de même excellente au goût !) et peu sucré. Si on a recours aux poissons gras, c'est de toutes façons en petite quantité, et c'est du bon gras insaturé apportant des omégas-3, pour éviter la peau sèche aux personnes au régime. Avec le riz nature (ou même vinaigré : calorie zéro ), c'est la sassiété jusqu'au repas suivant (et 4 points pour une portion dite justement "à satiété" pour WW). Des légumes, des couleurs, et du plaisir. De quoi faire la fête en boîte tous les jours  pendant le régime. Ca me va !

Pour contrôler les quantités par rapport à ces ratios, il y a différentes tailles de boites à bentô : adaptées aux enfants jeunes, aux moins jeunes, aux femmes et aux hommes. En composant la boite de manière compacte (sans espace vide), un bentô de 600 ml fait à peu près 600 Calories. Lisez donc ce que rapporte Mook sur son blog très étoffé sur le phénomène bentô (merci Mook !), et que que je vous recommande.
J'ai aussi eu un coup de coeur spécial pour les réalisations bentôistes de Diana d'une poésie qui me touche ( voyez une de ses oeuvres ci-dessus, ainsi que celles de Mademoiselle M.  et de Marie-Chan. Et je suis sûre qu'il y a encore d'autres très beaux bentô à découvrir.

Si vous craquez vous aussi pour ce manger beau-raffiné-et-diététique, vous aurez peut-être envie de vous équiper un peu... Sur Paris, je viens de découvrir la boutique Komikku près d'Opéra, toute croquignolette (disons plutôt kawaii) où se cotoient mangas et objets nippons branchés, qui propose un rayon bentô et accessoires très bien garni et dont j'aime la sélection de produits. Une boutique très accueillante comme ses propriétaires, petite mais bien remplie dans tous les sens du mot "bien", comme une boîte à bentô.
Et sur le site frenchbento, vous trouverez aussi un guide d'achat avec des boutiques en lignes, pour les bentôistes éloignés de Paris.

J'ai trouvé également un forum spécial bentô où j'y ai vu une homonyme qui porte le même pseudo que moi, une Prune bentôiste ! Passez donc, entre autres, y voir les mignons bentô Hello Kitty.

Pour moi, la découverte de l'Art du Bentô va révolutionner mes pique-niques, cet été, je le sens !
Je vous monterai, bien sûr, avec les recettes et le compte de points WW !!

Ah oui... je termine par deux liens pour vous aider à vous repérer dans une épicerie japonaise, si comme moi, vous découvrez....
Merci à Novae du blog haeru bento
Merci aux deux gourmets gourmands du blog "la cuisine à quatre mains"


Publié dans Mon bentô-régime

Commenter cet article

mademoiselle.m 22/06/2009 12:27

Bienvenue dans le monde du bentô régime !!
J'en suis à -7,5 kg depuis le 2 mars et j'en suis ravie !! ^^

Prune 24/06/2009 00:37


Bonsoir mademoiselle m. , Enchantée de te recevoir sur mon blog, je suis fan de tes bentô ! -7,5 kg ! c'est drôlement
bien !!!!! et en te faisant plaisir (et en régalant nos yeux aussi) . Bravo, et si tu n'es pas encore à ton objectif,
garde le cap ! En tous cas, j'ai envie de continuer à voir régulièrement de nouvelles merveilles faites par toi !