J1- déjeuner : un vrai risotto, c'est diét !

Publié le

Bon calibrage pour le petit déj, ce matin : je n'ai pas eu de coup de barre et je n'ai pas eu faim avant l'heure du déjeuner. Mais bon, j'ai été bien occupée par ma fille et la découverte d'over-blog.

Pour le déjeuner, j'avais prévu :
- une salade de tomates avec une cuiller à soupe d'huile de colza (pour les oméga 3) et une demi-cuiller de vinaigre balsamique,
- un demi-pavé de saumon (l'autre moitié pour ma fille)
- du riz (4 cuillers à soupe)
- de la pastèque (jusqu'à plus faim !)
C'était un calibrage que j'avais gardé en tête du temps où j'avais testé Weight-Watchers (j'avais arrêté, par flemme d'aller en réunion).

Et en fait, ce matin, il y avait un tel bazar dans la cuisine qu'il y avait du boulot, et comme j'avais un peu de temps, je me suis dit "tiens, et pourquoi pas un risotto, ça change du riz !". J'en ai trouvé un de la variété Loto, chez un oncle qui fait aussi du riz qui ne colle jamais. J'en avais un paquet dans le placard, prévu pour inviter des amis, et j'ai juste suivi les instructions du paquet. Pendant la cuisson et entre deux ajouts de bouillon, j'ai rangé la cuisine tranquillement. C'est ça qu'il faut faire, sinon, qu'est-ce qu'on s'emmm... pendant la cuisson d'un risotto ! C'est loooong !! et si on se laisse distraire, ça attache au fond de la casserole ! Celui-ci m'a paru facile, pour une fois !

Le VRAI risotto est crémeux et ferme à la fois. Le côté crémeux n'est absolument pas dû à l'ajout de crème, surtout pas !!... mais à l'amidon contenu en grande quantité dans certaines variétés de riz, comme l'arborio et le loto, qui sont utilisés pour le risotto. Donc, le vrai risotto est diététique : 3/4 de litre de bouillon maigre (j'ai pris un demi-cube tout pret dans de l'eau), 125g de riz, 20g de beurre (j'en ai mis 10g, pour toute la casserole qui fait en théorie 2 personnes, et en fait, 4 c à soupe pour ma portion, cela fait en gros 1/3 de la casserole). Pas de vin blanc, ma fille est dans le coin. C'était très bon comme ça. On a juste à ajouter des petites louches de bouillon et à remuer un peu, juste pour que le riz soit toujours couvert de bouillon, et tout cela à petit feu afin qu'il y ait un tout petit bouillon qui reprenne quelques instants (15-20 secondes) après l'ajout de bouillon. Au total, ça a du me prendre 20-25 minutes que je n'ai pas vues passer, puisque je rangeais en même temps.
J'ai ajouté un peu de beurre dans l'assiette de ma fille. Mais pour moi, disons que cela faisait 10g divisé par 3, soit 3 g (un tiers de plaquette de beurre d'hotel, c'est pas le drame)

Ah, et j'oubliais... j'avais un bocal de cèpes déshydratés dans le placard. Quelques lamelles réhydratées en début de cuisson dans le risotto, et voilà, ça fait fête ! J'ai effeuillé le saumon dans le risotto avant de servir, le crémeux du riz a lié le tout, et mmmm !!!!

Bon, je n'ai toujours pas bougé avec tout ça, moi, aujourd'hui !!!!

Publié dans Déjeuner

Commenter cet article